Urgences et visites médicales à domicile 24H/24 et 7J/7

0606-088-088 / 0707-088-088

Prise en charge de la fièvre chez l’enfant

D’après les dernières recommandations de l’Afssaps.
La fièvre est définie par une élévation de la température centrale au-dessus de 38°C, en l’absence d’activité physique intense, chez un enfant normalement couvert, dans une température ambiante tempérée ; ce n’est qu’à partir de 38,5°C qu’il est éventuellement utile d’entreprendre un traitement.

D’après les dernières recommandations de l’Afssaps.
La fièvre est définie par une élévation de la température centrale au-dessus de 38°C, en l’absence d’activité physique intense, chez un enfant normalement couvert, dans une température ambiante tempérée ; ce n’est qu’à partir de 38,5°C qu’il est éventuellement utile d’entreprendre un traitement.

La méthode de référence pour mesurer la température corporelle est le thermomètre électronique par voie rectale. le thermomètre électronique par voie buccale ou axillaire nécessite des temps de prise plus longs et a l’inconvénient d’une sous-estimation fréquente. Le thermomètre à infrarouge, généralement utilisé par voie auriculaire, présente l’avantage d’un temps de prise très rapide.

Bien que la fièvre soit un mécanisme de défense normal de l’organisme aux infections, il n’existe à ce jour aucune preuve suffisante pour affirmer que la fièvre doit être respectée.

Plus que la lutte contre la fièvre, c’est l’amélioration du confort de l’enfant (diminution de l’activité, de la vigilance, de l’appétit, des rapports sociaux, présence de céphalées, changement de l’humeur…) qui est désormais l’objectif principal du traitement.

En pratique, le traitement de la fièvre repose sur :

1. Traitement médicamenteux : Paracétamol ou Ibuprofène, l’alternance des 2 molécules ne se justifiant que si la fièvre est rebelle ou mal supportée
2. Mesures hygiéno-diététiques : Ne pas trop couvrir l’enfant, aérer la pièce et proposer à boire fréquemment, en préférant une boisson bien acceptée par l’enfant.
Enfin, traiter la fièvre ne doit pas dispenser de consulter un médecin, surtout chez le nourrisson ou en cas de symptômes associés.

Leave a Comment

(0 commentaires)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *