Urgences et visites médicales à domicile 24H/24 et 7J/7

0606-088-088 / 0707-088-088

Comment moucher un bébé ?

Le nez fait partie de ce qu’on appelle les voies aériennes supérieures : c’est la « porte d’entrée » des poumons où vont pouvoir se faire les échanges d’oxygène et de gaz carbonique, échanges indispensables à la vie.


Le tout petit, en dessous de trois mois, respire uniquement par le nez, et donc toute obstruction nasale prolongée peut entraîner une détresse respiratoire majeure. Après trois mois et jusqu’à l’âge de deux ans, le risque demeure présent même s’il est moindre.
Il est donc indispensable de bien maintenir ce passage ouvert afin que bébé puisse respirer correctement.

 

Principes :
Le mouchage doit être régulier et la technique utilisée doit être rigoureuse :
– Lavage correct des mains.
– Utilisation de mouchoirs en papier jetables.
– Lavage du nez par instillation de sérum salé à 0,9% et à température ambiante (dosettes à usage unique ou pulvérisation d’eau de mer).
– La tête du nourrisson est maintenue sur le côté pour éviter tout risque d’inhalation. La pression d’instillation doit être suffisante pour effectuer un véritable drainage
– Mouchage narine par narine à l’aide du « mouche bébé par aspiration

 

Indications :
– Cette technique est conseillée pour les bébés et les enfants trop petits pour se moucher efficacement.
– En minimisant tout obstacle au passage de l’air, le lavage du nez permet une respiration plus harmonieuse, un « sucement du pouce » apaisant. De surcroît, bébé s’alimentera mieux.


Remarque :
A partir de l’âge de 5-6 ans on pourra procéder à l’apprentissage du mouchage narine par narine (inspiration par la bouche suivie d’une expiration rapide par le nez – une narine à la fois – )

 

Qu’est-ce que le « mouche bébé par aspiration » ?
– Ce n’est rien d’autre en fait qu’un mouche bébé d’un type particulier (efficacité bien plus grande) : l’aspiration est déclenchée par la mère, le père de l’enfant, ou éventuellement une tierce personne. Les sécrétions vont se collecter dans le réservoir. Un bouchon filtre (constitué par un coton et changé à chaque opération) empêche les sécrétions de remonter jusqu’à l’embout buccal.
– Lorsqu’on instille du sérum salé il y a forcément une grande quantité de liquide mélangée aux sécrétions qui risquent de descendre dans les bronches et par conséquent venir obstruer ces bronches parfois très profondément. Il est donc nécessaire d’évacuer complètement ce mélange très liquide.
– Il est conseillé de vider plusieurs fois le réservoir pendant l’opération pour éviter toute remontée désagréable dans la bouche.
– A la fin de chaque utilisation, nettoyez le mouche bébé avec un savon doux et pensez à le stériliser chaque jour (soit 10mn dans l’eau bouillante).

 

Protocole d’utilisation du « mouche bébé par aspiration »:
– Positionnez correctement et en douceur la tête de l’enfant sur le côté. Il est fréquent que l’enfant ne se laisse pas faire, surtout à partir de la deuxième fois : cela ne lui fait pas mal, mais il faut avouer qu’il y a des choses plus agréables…
Pour éviter alors toute manœuvre forçant sur le cou, il est recommandé de l’installer correctement sur un côté, un bras passant entre ses jambes et la main venant maintenir fermement (mais en douceur) la position. En profiter également pour empêcher les petites mains de venir agripper l’appareil (il suffit de contrôler les mouvements par l’avant-bras passé par-dessus ceux du bébé). L’autre main sert à maintenir la tête tout en instillant le sérum salé dans la narine du haut.
– Le principe général est d’instiller le sérum salé dans la narine du haut (repère pris bébé étant sur le côté). De cette façon le liquide va normalement couler par la narine du bas : l’aspiration va donc se faire en positionnant l’embout dans cette narine.
– Cependant il est fréquent que les narines soient complètement bouchées par le mucus et si l’on observe que le liquide ne s’écoule pas par la narine du bas, il convient bien sur de commencer par la narine du haut. EN FAIT IL FAUT SE FIER AU SIMPLE BON SENS.
– Procédez à ce « lavage du nez » jusqu’à ce qu’il soit bien dégagé et vous pouvez également alterner la position sur le coté de bébé (droite ou gauche) de façon à obtenir un lavage dans les deux sens.

 

Remarques :
– Il est préférable d’être deux personnes (l’une maintenant bébé et l’autre se concentrant sur l’aspiration)
– L’opération peut être répétée plusieurs fois dans la journée suivant le degré d’encombrement de bébé (trois fois est en général une bonne moyenne). Mais surtout allez-y avec le plus élémentaire des bons sens de façon à ne pas irriter les muqueuses de bébé.
– Enfin n’oubliez jamais que bébé est une personne et qu’il convient de lui expliquer ce que vous allez faire et qu’il ira mieux ensuite

Leave a Comment

(0 commentaires)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *